Lorsque l’idée est de changer de look, révolutionner la couleur des cheveux est généralement la première option des femmes. Mais comme il n’est pas toujours possible de courir au salon, la solution est de se teindre les cheveux à la maison. Ce n’est pas que ce soit compliqué, mais changer la couleur de ses cheveux à la maison demande une attention particulière pour ne pas faire d’erreurs et avoir de mauvaises surprises.

Teinture cheveux maison : conseils pour ne pas faire d’erreur de ton

Le choix de la couleur de la teinture pour cheveux est peut-être la partie la plus difficile. L’emballage des colorants comporte généralement un tableau des effets de couleur, qui aide à la décision. Mais n’oubliez pas que la teinture n’éclaircit pas la teinture. Si vos cheveux sont déjà teints et que vous voulez éclaircir les fils, il est nécessaire de faire une décoloration au salon, passer une teinture sur l’autre peut avoir un résultat désastreux.

  • Avant de colorer vos cheveux à la maison, faites un test tactile pour vous assurer que vous n’avez pas de sensibilité au produit.
  • Placez une goutte de la teinture et une goutte du révélateur derrière l’oreille ou sur l’avant-bras. Rincez après 40 minutes et attendez 24 heures. Si la zone devient rouge ou irritée, n’utilisez pas le produit.
  • Les cheveux doivent être secs pour recevoir la teinture. Avant la teinture, restez au moins un jour sans vous laver les cheveux, le caractère gras naturel protège les cheveux et le cuir chevelu du produit chimique.
  • Pour connaître la quantité idéale de teinture, évaluez la longueur et le volume de vos cheveux. Les cheveux longs ou très volumineux nécessitent deux kits de coloration ou plus.

Teindre ses cheveux à la maison : conseils

  • Préparez la teinture en suivant à la lettre les instructions de la notice explicative, chaque fabricant apporte des indications importantes qui garantissent de meilleurs résultats. Le colorant peut couler et provoquer des taches sur la peau et les vêtements, utilisez donc des gants et une serviette sur vos épaules.
  • Appliquez de la pommade au silicone, de la vaseline ou même de la mousse à raser sur le front, les oreilles, le contour du visage et la nuque pour protéger la peau des taches, d’autant plus si la teinture est foncée.
  • Divisez les cheveux en plusieurs mèches larges pour que le produit soit réparti uniformément sur l’ensemble de la chevelure. Commencez l’application par la nuque, les mèches de cette région ont tendance à résister davantage à l’action du colorant et ont donc besoin de plus de temps.
  • Si vous comptez simplement retoucher la teinture à la maison, commencez l’application à partir des racines, attendez 20 à 30 minutes pour seulement ensuite tirer la teinture vers les pointes. Laissez-le agir pendant 10 à 15 minutes. Cela évite que la racine soit plus claire que les pointes des cheveux.
  • Lorsque vous avez fini d’appliquer le mélange sur l’ensemble de la chevelure, vérifiez l’indication de la boîte sur le temps d’action de la teinture. Attendre strictement le temps indiqué, laisser agir la teinture ou un peu plus ou moins peut changer la couleur finale, tacher les fils et nuire à la fixation du produit.

Lorsque le moment est venu d’enlever le produit, rincez vos cheveux jusqu’à ce que l’eau ressorte complètement incolore. N’utilisez pas de shampooing, la plupart des kits sont accompagnés d’un sachet de crème de traitement post-coloration pour raffermir la couleur, passez et laissez agir comme indiqué. Après la teinture, essayez d’utiliser des shampooings et des après-shampooings spécifiques pour cheveux teints, ils contiennent des ingrédients qui aident à maintenir l’hydratation des fils.

Quelle coloration maison choisir ?

Comme chez le coiffeur, il existe 3 types de colorations, qui varient selon la couverture des cheveux blancs désirée, la tenue de la coloration.

  • Les colorations temporaires : elles tiennent jusqu’à 6 ou 8 shampoings et présentent l’avantage d’être sans ammoniaque et sans eau oxygénée. Cependant, elles ne permettent pas d’éclaircir les cheveux ou de foncer de plus de 2 tons et ne couvrent les cheveux blancs qu’à 30 %.
  • Les colorations semi-permanentes ou ton sur ton : elles sont sans ammoniaque, mais contiennent de l’eau oxygénée. Si elles tiennent beaucoup plus longtemps que les colorations temporaires, elles ne permettent pas non plus d’éclaircir ou de foncer les cheveux de plus d’un ton. Elles couvrent les cheveux blancs à 50 %.
  • Les colorations permanentes : elles contiennent de l’eau oxygénée et peuvent être avec ou sans ammoniaque. Elles permettent de tout faire dans la limite du raisonnable et de l’esthétique et peuvent couvrir jusqu’à 100 % des cheveux blancs. Tous les mois et demi, il est nécessaire de rafraîchir la coloration, car avec la repousse des cheveux, les racines réapparaissent.

Comment choisir la bonne couleur de cheveux ?

Avant de se lancer dans la coloration maison, on vous conseille de procéder à un diagnostic de coloration. Il faut être capable de répondre aux questions suivantes :

Quelle est votre couleur de cheveux à la base ?

C’est la question la plus importante et celle qui détermine la réussite de notre couleur. Toutes les marques de coloration pour cheveux proposent des nuanciers. De manière générale, il est conseillé de foncer et d’éclaircir de 3 tons maximums pour un résultat naturel. Ainsi, un reflet cuivré est déconseillé pour les cheveux bruns car on risque de ne rien voir. À l’inverse, la coloration brun acajou n’est pas conseillée aux blondes pour qui le changement risque d’être trop brutal.

Comment déterminer notre couleur naturelle ? Il existe 10 couleurs naturelles de cheveux :

  • Brun
  • châtain foncé
  • châtain
  • châtain clair
  • blond foncé
  • blond
  • blond clair
  • blond très clair
  • blond très clair
  • noir

Les rousses se positionnent à mi-chemin entre le châtain et le blond foncé. Pour ne pas nous tromper, on pose la question à un coloriste.

Autrement, on regarde la couleur de nos racines et on observe nos longueurs à la lumière du jour afin de déterminer celle de base.

Est-ce qu’on a déjà les cheveux colorés ?

Dans ce cas, il faudra tenir compte de l’ancienne coloration avant de choisir la teinte de sa nouvelle coloration maison.

Quel est le pourcentage de cheveux blancs ?

La réponse à cette question détermine en partie le type de coloration que vous allez choisir : temporaire, semi-permanente ou permanente.

Quelle est la longueur des cheveux ?

La réponse détermine la quantité de produit nécessaire. Les cheveux courts auront besoin d’une seule boîte, les cheveux longs de deux alors que pour les cheveux mi-longs cela dépendra de l’épaisseur et de la nature des cheveux.

Quelles sont vos attentes ?

Il existe différents types de colorations maison qui répondent à différents souhaits. On opte pour l’une ou l’autre en fonction de celui que l’on détermine comme prioritaire : couvrir les cheveux blancs, foncer, éclaircir ou bien faire simplement des reflets. À nous de le déterminer.

Comment appliquer une coloration maison ?

Si on hésite encore entre deux nuances, mieux vaut toujours choisir la plus claire, car il est encore temps de foncer à la prochaine coloration, l’inverse ne sera pas possible.

Une fois que l’on a choisi notre nuance et que nous sommes sur le point de faire la couleur maison, il faut surtout bien lire la notice avant de se lancer : elle indique le temps de pose qui peut être compris entre 10 (pour les colorations express) et 30 minutes. Respecter ce temps à la lettre est la règle d’or pour la réussite de la couleur.

Ensuite, sortir les ustensiles de la boîte : coloration et gants, il nous faudra sacrifier une serviette pour protéger nos vêtements. Pour éviter de nous tacher le visage, il est recommandé de mettre de la crème hydratante – une crème de jour fera parfaitement l’affaire – à un centimètre du cuir chevelu tout autour du crâne tête (front, oreilles et nuque). Cela protège notre peau des éventuelles tâches de coloration que pourrait faire le produit.

Si, par maladresse, on se retrouve avec du produit colorant sur la peau, pas de panique, il suffit de nettoyer avec un coton imbibé d’eau et de shampoing ou bien de lait démaquillant. L’idéal est de le faire directement après l’incident, sans attendre la fin du temps de pose.

Comment se teindre les cheveux soi-même ?

Puis, on se prépare à se colorer les cheveux. Pour ce faire, voici tout ce qu’il faut avoir sous la main avant de commencer :

  • des gants de protection (souvent contenus dans les kits)
  • un peigne pour bien démêler ses cheveux
  • un peigne à queue pour séparer les mèches
  • des pinces pour retenir les mèches
  • un minuteur
  • un miroir triptyque pour se voir même de dos.

Pour un service trois étoiles, on ajoute : une cape de protection, des lingettes détachantes, un pinceau et un tube de vaseline pour protéger la peau en bordure des cheveux. Ces outils assurent une meilleure application du produit que l’applicateur standard.

Après un démêlage minutieux, on applique la matière mèche par mèche de manière uniforme, en commençant par le dessous des cheveux et en remontant jusqu’à la surface.

Et si avez un souci avec votre coloration, pas de panique : on vous aide à rattraper votre couleur ratée.

Comment rattraper une coloration ratée ?

Vous avez tenté une coloration cheveux mais malheureusement, elle a échoué et vous vous demandez comment rattraper une coloration ratée ? Pas de panique, il existe des solutions pour sauver ses cheveux. Votre couleur ratée ne sera plus qu’un lointain souvenir !

Comment rattraper ma coloration trop foncée ?

Si vous avez choisi une teinte trop foncée pour votre carnation, la solution pour rattraper le coup, c’est de faire dégorger la couleur en lavant vos cheveux au shampoing, un maximum de fois.

Même si en temps normal ce n’est pas conseillé, la seule solution pour se débarrasser d’une couleur trop foncée, c’est de se laver les cheveux tous les jours (mais en optant pour un shampoing spécial « cheveux colorés » pour maintenir le niveau d’hydratation du cheveu pour ne pas trop l’affaiblir).

N’oubliez pas non plus le masque hydratant une fois par semaine pour éviter que les pigments ne s’imprègnent dans la fibre capillaire.

Enfin, dernier conseil pour sauver une teinture cheveux ratée : si vous voulez éviter ces étapes fastidieuses, dans ce cas, rendez-vous chez le coiffeur qui pourra peut-être, avec des mèches ou un balayage, éclaircir vos cheveux en leur apportant un peu de luminosité.

Coloration ratée : rattraper des cheveux orange

Si vous avez tenté d’éclaircir vos cheveux châtains mais que le résultat s’approche plutôt du roux orangé que d’un joli blond, pas le choix : il faut foncer ses cheveux pour masquer ses reflets.

Encore une fois : attention ! Répéter une coloration sur des cheveux colorés il y a peu est fortement déconseillé. Alors si vous avez 15 jours de vacances à poser, c’est le moment !

Vous ferez une colo plus foncée au bout de 2 semaines pour ne pas fragiliser encore plus les cheveux.

Comment rattraper une coloration trop claire ?

Le must pour un bon rattrapage couleur cheveux, c’est de filer chez le coiffeur pour qu’il effectue une patine et harmonise l’ensemble de la couleur.

Au bout de 2 ou 3 semaines, retentez la coloration cheveux avec une teinte 2 tons plus foncés que votre couleur.

 

Les astuces bonus pour rattraper une coloration ratée

  • La coiffure

Couleur ratée ? Qu’à cela ne tienne, optez pour un bonnet (en hiver, c’est beaucoup plus pratique) pour camoufler un certain temps vos cheveux pour qu’ils « récupèrent » et se régénèrent avant de procéder à une nouvelle coloration. Pensez également à certaines coiffures comme le chignon ou l’accessoirisassions des cheveux avec des bandeaux et des headband pour camoufler votre couleur cheveux ratée.

  • La coupe

Teinture ratée, que faire ? C’est drastique mais vous pouvez décider de changer de coupe. Cela vous permettra de vous débarrasser des mèches qui ne vous plaisent pas, les pointes absorbant plus les pigments. De plus, une nouvelle façon de vous coiffer sera une solution pour camoufler une coloration ratée. Dans tous les cas, la meilleure solution (et probablement la moins risquée), c’est de faire appel à un coloriste qui évitera les dégâts.