Les cheveux blancs sont synonymes du passage du temps et, tôt ou tard, ils finissent par apparaître. Au bout d’un certain temps, le corps cesse de produire de la mélanine, le pigment qui donne sa couleur aux mèches. C’est un processus naturel du corps.

Comment teindre les cheveux blancs ?

Lorsque les premières mèches apparaissent, vient rapidement le doute de les affronter ou non. Bien que les cheveux gris soient à la mode, il y a ceux qui n’aiment pas assumer le visuel et préfèrent recourir à la teinture pour rendre la couleur aux cheveux.

Pour assurer une couverture parfaite des cheveux blancs, vous devez savoir comment choisir le bon produit et aussi comment l’appliquer. En effet, lorsqu’ils blanchissent, les brins deviennent plus épais et plus résistants, ce qui les rend plus difficiles à teindre.

Quand ils représentent 10 à 50 cheveux, l’idéal est de fabriquer des lumières ou des mèches pour les camoufler. De cette façon, les cheveux souffrent moins des agressions chimiques et les retouches doivent être faites une fois tous les deux mois.

Lorsque les poils blancs sont déjà très visibles et qu’il y en a déjà plus de 50, la solution est d’utiliser une coloration permanente, qui garantit une couverture totale. Ce type de coloration nécessite un entretien tous les 15 ou 20 jours, ce qui est suffisant pour que la racine blanche devienne apparente.

Une autre alternative consiste à utiliser des shampooings tonifiants, qui couvrent subtilement les cheveux blancs et les abîment moins. Cependant, la couleur s’estompe à chaque lavage et nécessite des retouches constantes, car l’effet dure environ 15 jours.

Même en utilisant de bons produits, les cheveux blancs ont une tendance naturelle à changer de tonalité au contact de certaines teintures. Ainsi, pour éviter un résultat jaunâtre, préférez des colorations spécifiques pour garder vos cheveux dans un ton gris.

Pour choisir la couleur de la teinture, optez pour les nuances numérotées de 1 à 8, car les 9 et 10 ne teignent pas les cheveux, elles sont seulement éclaircissantes. Un autre conseil qui vous aide à choisir la nuance idéale pour les cheveux blancs est d’utiliser une règle empirique : plus les cheveux sont blancs, utilisez moins de couleurs avec des reflets et plus de couleurs fondamentales.

Rappelez-vous que les couleurs de base sont les couleurs de base sans reflets, comme le brun, le blond foncé. Les couleurs avec des reflets, par contre, sont celles qui ont des couleurs secondaires, comme le blond grisâtre, par exemple.

Cacher les cheveux blancs avec un balayage

Certains découvrent leurs premiers cheveux blancs à l’âge de 20 ans et d’autres conservent leur couleur d’origine jusqu’à un âge avancé. La raison ? Des facteurs génétiques empêchent le corps de synthétiser les pigments qui colorent les cheveux. Dans de rares cas, c’est la maladie ou la prise de médicaments qui peut accélérer l’apparition des cheveux dépigmentés. Toutefois, les scientifiques ont encore du mal à comprendre le phénomène de blanchiment des cheveux et notamment l’influence du stress sur ce phénomène.

Des cheveux blancs peuvent être jolis sur une chevelure blond cendré. En revanche, avec des cheveux plus foncés, le look poivre et sel n’est pas toujours du meilleur effet. Plus les mèches argentées sont épaisses, plus elles attirent l’œil. Découvrez les méthodes douces pour cacher les cheveux blancs naturellement.

Sept astuces de coloration des cheveux blancs

Si vous êtes blonde, vous n’avez pas trop de souci à vous faire : vos premiers cheveux blancs se voient à peine. Tant qu’ils sont rares et clairsemés, cachez les cheveux bancs grâce à des mèches et des colorations temporaires.

Votre blond se pare de mèches blanches plus épaisses ? Optez pour un balayage blond cendré de différentes nuances de blond. Il neutralise les éventuels reflets jaunes et estompe les racines apparentes. Côté entretien, vous n’aurez pas à vous arracher les cheveux ! Avec cette méthode, il est en effet inutile de renouveler trop souvent les retouches couleur.

Pour restaurer la couleur naturelle des cheveux blonds ou bruns, vous pouvez également avoir recours à des traitements repigmentant. Malheureusement, ils ne sont pas très efficaces sur les chevelures à l’origine blond clair, rousses ou noires.

Vous êtes tenté par une coloration pour cheveux blancs à domicile ? Les produits réservés à cet effet sont très pratiques. Si c’est votre première fois, optez pour l’une des nouvelles colorations mousse sans ammoniaque. Leur formule simplifie l’application tout en offrant de bons résultats.

Vous avez également la possibilité d’utiliser une coloration ton sur ton de la couleur que vous souhaitez obtenir. Elle peut couvrir jusqu’à 50 % des cheveux blancs. Mais pour cacher vos cheveux blancs intégralement, il sera nécessaire de recourir à une coloration pour cheveux blancs permanente.

Sur des cheveux entièrement blancs, une coloration intégrale de la chevelure avec une seule teinte s’impose. Choisissez pour cela une nuance d’un ton inférieur à votre ancienne couleur naturelle. Le résultat sera plus harmonieux, sans différence de couleur notable aux racines.

Si les pigments colorants ne couvrent pas vos cheveux blancs, vous devrez utiliser des soins ciblés. Utilisez des shampooings et après-shampooings spécial coloration pour cheveux blancs ou blond platine qui apporteront en plus de la brillance froide et préviendront l’apparition de reflets jaunes.

Comment camoufler des cheveux blancs ?

Lorsqu’ils apparaissent pour la première fois, les cheveux blancs sont une source d’inquiétude pour certaines femmes. On les assimile au vieillissement, alors que l’âge n’en est pas la cause principale. Les cheveux blancs sont génétiques : ils peuvent apparaître dès l’adolescence ou seulement après pour d’autres. Ce phénomène se produit lorsque les cellules de pigmentation ne produisent plus de mélanine.

Pour stimuler le cuir chevelu et une croissance saine des cheveux, il faut prendre l’habitude de le masser et de pratiquer un gommage du cuir chevelu. Cela pourrait contribuer à retarder vos premiers cheveux blancs. Mais lorsqu’ils sont là, il existe plusieurs astuces pour les camoufler.

On ravive sa couleur avec des shampoings colorants

Celles qui ont commencé les colorations le savent, le plus dur, c’est de l’entretenir. Pour que la couleur reste vibrante et que les cheveux blancs ne repointent pas trop vite le bout de leur nez, on ravive notre couleur en utilisant des shampoings et soins colorants.

Ceux-ci vont redonner de la profondeur et de l’éclat à la coloration, retarder la réapparition des cheveux blancs et créer de jolies nuances, en plus d’entretenir nos cheveux, un peu agressés par la coloration.

On retouche ses racines à la maison

C’est au niveau des racines que l’on voit le plus de cheveux blancs. Lorsque l’on a coloré nos cheveux, le moment de la repousse est le plus dur à supporter.

Pour patienter avant de retourner chez le coiffeur, on se munit de produits miracles pour retoucher nos racines. Souvent distribués en kit, ils sont très simples d’utilisation et complètent votre coloration, tout en la prolongeant.

On pulvérise du spray coloré sur ses cheveux blancs

Pour satisfaire les moins téméraires et les plus pressées, il existe des solutions de camouflage des cheveux blancs bluffantes. Les sprays de retouche déposent sur notre chevelure une poudre colorée, qui s’adapte à notre couleur de cheveux.

Disponibles dans plusieurs teintes, du blond au brun, il faut choisir celle qui se rapproche le plus de notre couleur naturelle. On agite la bouteille et on vaporise, comme un shampoing sec ou une laque, à une vingtaine de centimètres du crâne, vers les zones où l’on a des cheveux blancs. Ces sprays colorants n’apportent aucune texture aux cheveux mais les colorent et font illusion jusqu’au prochain shampoing. Pour camoufler ses cheveux blancs au quotidien et se sentir mieux entre deux colorations, c’est vraiment un véritable must-have.

On maquille, c’est temporaire mais c’est aussi non-agressif pour le cuir chevelu.

Faites un bilan de vos cheveux blancs

Même si la situation vous semble catastrophique, évaluer la situation de vos cheveux blancs peut être important pour le choix de votre coloration. Que ce soit pour dissimuler quelques cheveux blancs épars ou pour couvrir une chevelure carrément poivre et sel, mieux vaut adapter le type de coloration. Pour quelques racines blanches, un simple ton sur ton qui s’estompe en quelques shampooings suffit quand, pour une crinière grisonnante, une coloration permanente (qui permet d’attendre la repousse) est idéale pour une couverture parfaite des cheveux blancs.

Que faire avant de colorer ses cheveux blancs ?

L’un des meilleurs conseils pour protéger vos cheveux et permettre à votre coloration de durer plus longtemps est de ne pas vous laver les cheveux 24 à 48 heures avant d’effectuer votre couleur. Le sébum, produit naturellement par le cuir chevelu, est une barrière idéale pour le gainer et le protéger ainsi de votre couleur. Une fois lavé, le cheveu est « glissant » et ne permet pas une bonne accroche de la couleur : c’est pourquoi un cheveu d’apparence sale est meilleur pour capter la couleur sur le cheveu blanc.

Comment bien couvrir ses cheveux blancs ?

On conseille, pour une coloration, de commencer par la masse inférieure afin de ne pas trop prononcer la couleur sur le dessus le temps de finir de poser les dernières touches de produit. En ce qui concerne la couvrance des cheveux blancs, privilégiez une pose en débutant par les zones qui en présentent le plus pour laisser au produit le temps de bien les colorer. Pour pouvoir bien faire le contour du visage mais toutefois éviter les traces de coloration sur le front et les tempes, pensez avant la coloration à « contourer » votre visage avec de l’eau savonneuse : en terminant votre coloration, un simple passage d’un gant humide va permettre d’enlever les éventuelles gouttes disgracieuses de colorant.

L’entretien pour limiter l’apparition des cheveux blancs

Le problème avec les cheveux blancs, c’est qu’une fois la coloration réalisée, la repousse (qui peut intervenir quelques jours seulement après votre couleur) fait de nouveau apparaître des points argentés au niveau des racines. Inutile de repasser par la case coloration complète : des kits racines ou des sprays colorants peuvent vous permettre de retarder la réfection de votre couleur. Pensez à entretenir votre coloration avec des soins spécialement dédiés qui vont permettre de conserver l’éclat de votre coloration : même s’ils ne peuvent rien contre les cheveux blancs, ils peuvent vous donner l’occasion de chouchouter vos cheveux fragilisés par la couleur.