La transpiration est le signe d’une bonne santé, mais lorsque celle-ci devient abondante, cela peut rapidement devenir inconfortable. Un Français sur 4 présenterait des problèmes d’hypersudation, et se trouvent complexés par ce phénomène. Bien que cela ne présente pas d’effets graves pour la santé, la transpiration excessive peut être la source d’un mal-être. De ce fait, il est important de la prévenir, et dans bien des cas, la traiter. Mais que faire alors pour s’en débarrasser ? Voici les réponses.

MiraDry : un traitement médical pour se débarrasser définitivement de la transpiration

Les aisselles font partie des zones du corps qui transpirent le plus. Bon nombre de solutions ont été établies pour remédier à la gêne causée par la transpiration des aisselles. Le déodorant figure parmi les anti-transpirants les plus utilisés dans le monde. Malheureusement, ce produit connaît des limites, et ses effets ne durent que quelques heures.

Un tout nouveau concept naît pour éliminer la sueur des aisselles une bonne fois pour toutes : le traitement MiraDry. Considéré comme étant un procédé médical, cette nouvelle technologie consiste à éliminer les glandes sudorales, responsables de la transpiration.

Si vous êtes à la recherche d’un spécialiste en MiraDry Lyon, vous pouvez contacter Centre Laser Lyon.

La dermatologie contre l’hyperhidrose

Aussi appelée hyperhidrose, la transpiration excessive est une pathologie dont les origines peuvent être différentes selon chaque personne. 25 à 50 % des patients souffrant d’hypersudation des mains l’auraient hérité de leurs parents. Toutefois, d’autres raisons peuvent être la cause de cette abondance de sueur, à savoir : l’obésité, le stress, les problèmes de thyroïde, une maladie ou encore un trouble hormonal.

Il existe deux types d’hyperhidrose : généralisée et localisée. Dans le premier cas, tout le corps est affecté par la transpiration excessive. Dans le second cas, il s’agit d’une hypersudation sur une partie précise (les aisselles, les mains, les pieds, le visage, etc.).

Comme il s’agit d’un phénomène lié à la peau, la consultation chez un dermatologue permet d’y apporter des solutions efficaces. Ce dernier pourra prescrire des crèmes ou produits ayant pour but de diminuer, voire arrêter la transpiration. En cas d’échec des méthodes dermatologiques, le professionnel peut rediriger son patient vers des solutions naturelles ou plus radicales comme les injections ou la chirurgie.

Les traitements naturels contre la transpiration excessive

Pour ceux qui ne souhaitent pas passer par la chirurgie ou par d’autres procédés invasifs, plusieurs solutions naturelles sont disponibles.

  • La phytothérapie : de nombreuses plantes jouent un rôle important dans la sudation. Si certaines favorisent la transpiration, d’autres possèdent des effets antisudoripares. C’est le cas de la sauge par exemple.
  • L’aromathérapie : les huiles essentielles auraient des vertus régulatrices de la transpiration et disposeraient d’un pouvoir anti-odeurs. Les huiles essentielles de Sauge, de pin, de lavande et de thym sont d’ailleurs très efficaces.
  • L’homéopathie : il arrive que l’hypersudation soit uniquement le fruit de stress ou d’un manque de confiance en soi. Pour y remédier, l’homéopathie peut aider à améliorer le bien-être d’un individu, et par la suite éliminer la transpiration excessive.