Actuellement en France, les questions d’ordre écologique ont pris de l’ampleur dans le quotidien de la population. Pour poursuivre dans cette voie, il est désormais possible d’organiser un mariage éco-responsable ou zéro déchet. Encore très peu connu, ce type d’événement offre pourtant une excellente alternative écologique pour l’ensemble des préparatifs : de la décoration de la salle, la robe de mariée jusqu’aux cadeaux des invités, tout est faisable.

Un événement éco-responsable, un mariage hors du commun

Se lancer dans l’organisation d’un mariage zéro déchet ne requiert pas d’être un professionnel en la matière et d’éradiquer définitivement tous les déchets. Bien que l’aide d’un expert soit favorable dans ce contexte, il est possible de réaliser soi-même les préparatifs d’un mariage éco-responsable en suivant certaines consignes. Pour ce faire, il faut garder à l’esprit qu’il n’y a pas de bonnes ou mauvaises décisions. Le choix de faire l’organisation d’un mariage écolo compte déjà énormément. En effet, être éco-responsable signifie faire de son mieux sans être dans l’extrême et chaque action est parfaite à adopter. L’objectif principal d’un mariage zéro déchet est de mettre en application plusieurs actions pour préserver l’environnement. Dans ce cadre, il est essentiel de privilégier les produits locaux issus de petits producteurs du village ou à proximité. Pour ceux qui n’ont pas le temps de trouver des fournisseurs engagés ou de convaincre le traiteur de réadapter son menu, il est conseillé de faire appel au service d’un organisateur de mariage écolo. Il saura répondre à toutes les attentes grâce à son expérience et à ses contacts dans ce milieu. Quelques professionnels sont cités dans certains articles du célèbre journaliste Inès Matsika.

Un lieu de réception en harmonie avec le thème

La sélection du lieu est un élément essentiel pour le bon déroulement des festivités. Il doit être en relation avec l’objectif principal : un mariage zéro déchet. Pour trouver le lieu idéal afin de préserver l’environnement, il faut avant tout opter pour l’endroit le plus proche de tous les invités. De cette façon, l’émanation de gaz carbonique est réduite, étant donné que le déplacement est de courte durée. Dans le cas où cette perspective n’est pas envisageable, il est intéressant de proposer aux invités de faire du covoiturage en mettant en contact tous ceux qui habitent dans la même ville. Concernant les faire-part, imprimer ses invitations sur du papier recyclé est la meilleure option. Pour en trouver, les prestataires spécialisés dans la conception de faire-part éco-responsable sont disponibles pour répondre à tous les besoins. Les futurs mariés pourront choisir le type de papier qui leur convient : bio, recyclable, kraft et le tout sans la présence d’élément nocif pour la planète. Le papier ensemencé est également intéressant dans la mesure où il est possible de le planter pour le faire germer par la suite. Un autre détail à ne pas négliger : au lieu de donner des confettis aux invités, les pétales de fleurs séchées feront très bien l’affaire.

Une robe de mariée écolo, oui c’est possible

Choisir la robe de mariée requiert du temps et génère souvent beaucoup de stress. Dans l’optique d’une organisation mariage zéro déchet, il existe plusieurs alternatives pour le choix de la robe. La première et la plus simple reste la location de robe dans une boutique spécialisée. Une autre solution qui peut être intéressante est de réutiliser une robe de mariée déjà portée. Dans ce cas, il est recommandé de la customiser pour qu’elle soit compatible au goût de chacun. Il s’agit d’une touche personnelle qui apportera une seconde vie à la robe. Qui plus est, est une démarche éco-responsable. Pour ce faire, quelques sites de seconde main sont disponibles où la sélection est illimitée avec de nombreux avantages mis à l’avant : prix abordable, produit de bonne qualité et facilité de paiement. Les applications de revente entre particuliers sont également des sources inédites pour dénicher la robe de mariée éco-responsable de ses rêves. Concernant les alliances, les bijoutiers éthiques et responsables sont de plus en plus nombreux à proposer leur service. Puisqu’il faudra porter ses alliances tous les jours, autant les préférer écolo. Toutefois, il faut savoir que ces bijoux sont plus coûteux que les alliances classiques.

Une décoration faite maison ou de seconde main

Pour la décoration du mariage, elle doit refléter le thème choisi au départ et la personnalité des mariés. Bien que le thème principal soit « écolo », il est toujours faisable d’opter pour un thème secondaire : bohème, code couleur, fleuri et ainsi de suite. Par la suite, il faut prêter une grande attention à la sélection des fleurs, des meubles et de la déco en général. Il est temps de laisser place aux meubles et accessoires d’occasion et de faire honneur au fait maison pour ceux qui ont le temps. Pour faciliter cette tâche, il est conseillé de sélectionner un lieu qui convient déjà à la thématique. De cette manière, il suffit d’ajouter quelques éléments décoratifs. À titre d’exemple, pour une ambiance bohème, l’idéal est de miser sur un endroit en pleine campagne, sous un chapiteau. Il sera ainsi plus simple de compléter le tout avec des décorations faites maison comme le coin photobooth façon bohème. Pour l’ensemble de la décoration, réinvestir dans les vieux meubles peut se faire en les décorant soi-même. En effet, le DIY est devenu une tendance incontournable dans plusieurs domaines, pourquoi ne pas s’y mettre aussi ? Des idées originales sont présentées sur Internet via les plateformes spécialisées pour personnaliser les meubles, la vaisselle, les nappes, etc., pour une touche décorative zéro déchet.

Une vaisselle écolo, dites au revoir à celle en plastique

La vaisselle en plastique représente l’un des éléments les plus polluants lors des fêtes, en particulier pendant les mariages. Pour éviter ce désastre écologique, certains traiteurs s’engagent à fournir de vraies vaisselles en plus des produits de saison et locaux. Le choix d’utiliser de la vaisselle jetable peut être une bonne solution à condition d’employer uniquement les récipients comme les gobelets, les assiettes ou les plateaux biodégradables. Ces produits sont vendus sur les sites spécialisés dans la vente de vaisselles jetables. Chez les brocanteurs, il est également possible d’acheter de la vaisselle ancienne pour respecter l’ordre du jour : un mariage zéro déchet. De nombreux couples se sont lancés et se sentent entièrement satisfaits du concept d’un mariage eco responsable. Il est vrai que les mariages qui ont adopté la démarche zéro déchet sont encore très récents, mais ils sont déjà sur le point de révolutionner l’univers nuptial. Pour les professionnels dans ce secteur, actuellement, ce type de festivité représente près de 32 % de leurs prestations. La population se rend compte de l’importance que peut avoir un événement plus responsable sur l’environnement.

Il faut noter au passage qu’un mariage vert ne signifie pas qu’il faut dépenser plus que ce qui a été prévu. En termes de dépenses, organiser un mariage éco-responsable ne se traduit pas forcément par le fait qu’il coûtera forcément plus cher qu’un mariage traditionnel. Bien que les alliances éthiques soient plus coûteuses, la réutilisation de vieux meubles, la personnalisation de la décoration et l’emploi de vaisselles bio permettent de compenser certaines charges. Pour un mariage zéro déchet réussi, il est indispensable de mentionner que le temps accordé à la préparation est important.