L’Empire romain est reconnu pour avoir construit une grande civilisation, avec des réalisations artistiques et technologiques renommées. À son apogée, Rome avait conquis et contrôlé toute la zone entourant la mer Méditerranée. Les Romains ont commencé à superviser l’industrialisation de la fabrication du verre à Jérusalem et dans ses environs il y a plus de 2000 ans. En grande partie en raison de sa position stratégique (et de l’abondance de sable) le long de la côte méditerranéenne, Israël a été un grand centre de production de verre.

Les créations de 2000 ans renaissent

Fort de ce savoir, il est nécessaire de se rendre dans les centres de fabrication du verre à Jérusalem et dans ses environs il y a près de 2000 ans ! Chaque pièce unique de bijouterie romaine en verre est de façon experte et artisanale en utilisant un fragment de verre ancien découvert sur un site de fouilles archéologiques dans l’Israël d’aujourd’hui. Cet ancien verre a maintenant été transformé en l’un des bijoux verre romains les plus beaux et les plus uniques au monde.

Une histoire derrière chaque pièce

Le verre de ce bijou de couleur aquatique a commencé sa vie comme un vase de ménage, une cruche d’eau ou un récipient de temple. Il appartenait à quelqu’un. Il a été utilisé et peut-être même chéri. Il y a une histoire authentique et une histoire unique derrière chaque pièce. Des vases et des urnes intacts sont parfois fouillés et exposés dans des musées ou vendus aux enchères à des collectionneurs d’antiquités. Le plus souvent, cependant, le verre est découvert sous forme de tessons et de fragments. Après s’être reposé sans être dérangé pendant des siècles. Ces fragments portent encore les marques de leurs vies antérieures et ils ont également été transformés par la terre même dans laquelle ils ont dormi. Ceux qui ont de la chance possèdent un bijou en verre romain précieux qui renaît sous forme de collier, pendentif, boucle d’oreille ou bague sont portant littéralement un petit morceau d’histoire vieille de 2000 ans.

Bijoux artisanaux de qualité patrimoniale

Après que les fragments de verre aient été soigneusement recueillis et nettoyés de manière experte, le processus consistant à leur donner une nouvelle vie commence. Chaque pièce est façonnée individuellement et soigneusement placée dans le plus beau cadre en argent sterling fait à la main par des artisans qualifiés. Le travail est minutieusement précis et requiert les talents et le dévouement d’une équipe expérimentée de professionnels passionnés de la bijouterie en Israël. Les bijoux verres romains sont conçus et créé pour être transmis de génération en génération et poursuivie d’héritage et d’histoire du verre ancien pour les siècles à venir. La qualité des matériaux et de la fabrication de chaque pièce est de classe mondiale. Les bijoux verres romains qui sont commandés à Rome et sont accompagnés d’un certificat d’authenticité.

La formation de la patine naturelle

La « patine » (coloration exquise de la surface) a été créée par des interactions chimiques entre le verre enterré et le sol riche en minéraux que l’on trouve dans tout Israël. Après des siècles d’enfouissement, une fine couche de patine se forme sur le verre. Ce processus d’oxydation crée différentes nuances de bleus et de verts, de violets et même de certains roses. Comme la coloration exacte, cela dépend des minéraux et des conditions auxquelles le verre a été exposé, chaque pièce est vraiment unique. L’immersion dans l’eau peut nuire à la patine naturelle, il est donc fortement recommandé d’enlever les bijoux en verre Rome avant de se baigner ou de nager. Vous pouvez voir toutes les collections de verres romains en ligne.

Les Romains : pionniers des techniques de soufflage du verre

L’Empire romain est reconnu pour avoir construit une grande civilisation, avec des réalisations artistiques et technologiques renommées. À son apogée, Rome contrôlait toute la Méditerranée et a supervisé l’industrialisation de la fabrication du verre, il y a environ 2000 ans. En raison de sa position stratégique le long de la côte méditerranéenne, Israël a servi de centre majeur de fabrication du verre. L’introduction de nouvelles techniques de soufflage du verre a entraîné un changement révolutionnaire dans la vie des gens ordinaires, car les objets en verre ménager tel que les assiettes, les bols et les bocaux ne se limitaient plus aux cercles aristocratiques. En fait, l’industrialisation de la fabrication du verre est considérée comme l’une des plus grandes réalisations technologiques de l’Empire.

D’où vient le verre romain ? : Foire aux questions.

Le verre est fouillé en Israël, dans des sites archéologiques datant de l’époque des Romains, qui ont raffiné la fabrication du verre et ont été les premiers à développer l’industrie du verre il y a environ 2000 ans. C’était une révolution industrielle et Israël qui sont devenus un grand centre de production de verre. Les verres sont autrefois rares et que l’on ne trouvât que dans les maisons de la royauté et des riches est devenu un objet ménagé courant, utilisé pour les objets de tous les jours tels que les assiettes, les bols et les bocaux.

L’offre de ce verre n’est-elle pas limitée ?

Il est vrai que l’offre n’est pas infinie et que le verre ne peut être fabriqué artificiellement. Cependant, Israël est l’un des rares endroits au monde où une série de phénomènes géologiques et climatiques se coïncident, cela permettant la formation et la préservation du verre d’une couleur saisissante. Deux mille ans de contact avec un sol riche en minéraux se conjuguent avec l’oxydation pour former le précieux verre.

Pourquoi chaque pièce a-t-elle une forme un peu différente ?

Le fragment de verre incrusté dans chaque bijou faisait à l’origine partie d’une assiette, d’un vase, d’une tasse ou d’un autre objet ménager ou de temple utilisé il y a deux mille ans. Chaque objet était en verre soufflé à la main. Cela explique la légère variation de forme et d’épaisseur des fragments de verre.

Pourquoi chaque pièce est-elle colorée différemment ?

Le verre a été exposé à un sol humide riche en oxyde pendant près de 2000 ans. Cette exposition entraîne la formation de la couche extérieure colorée (patine). Les couleurs varient en fonction des minéraux et des conditions auxquelles le verre a été exposé. Chaque pièce de verre est unique.

Un traitement spécial est-il nécessaire ?

Les bijoux en verre romain doivent être traités comme n’importe quels autres bijoux de qualités. Les créations avec des fragments de verre incrustés et recouverts d’une couche de patine naturelle ne doivent pas entrer en contact avec de l’eau ou du vernis liquides. Un peu de pluie ne fera pas de mal, mais il est préférable d’enlever les bijoux avant de se baigner ou de nager.