L’origine du turban est millénaire et donc peut-être un peu mystérieuse. Les historiens de la mode soulignent que même avant l’ère chrétienne – au premier siècle – il était déjà en usage, divisant son berceau entre l’Asie, le Moyen-Orient et l’Afrique. Et à ce jour, le turban est toujours en hausse, étant un symbole d’identification religieuse, culturelle et sociale – en plus, bien sûr, de faire partie de la mode africaine. Au Brésil, le turban est arrivé par le biais des femmes qui ont été amenées d’Afrique comme esclaves dans la première moitié du XVIe siècle. Ils utilisaient n’importe quel tissu – vêtements, châles et tissus en général  pour confectionner leurs turbans, afin de préserver leurs cultures et leurs religions. 

Le turban : Une appropriation culturelle

Ayant un lien fort avec la culture et la religion des différents peuples, lorsque un turban est porté, on doit être conscients de son importance historique et pas seulement de sa beauté esthétique. Actuellement, l’usage du turban ouvre des discussions sur les questions liées à l’appropriation culturelle. C’est parce que les diadèmes turban sont très haut placés sur les podiums de la mode mondiale et, surtout en hiver, il ressort toujours comme l’accessoire-désir des célébrités et des it-girls. Ainsi, de plus en plus de femmes adhèrent à l’utilisation de cette pièce sans savoir que, bien au-delà d’une parure de style, il s’agit d’une pièce ayant le symbolisme de la résistance, de la politique et aussi de l’autonomisation. Toutes les informations que vous devez connaître sur le bandeau et plusieurs conseils sur son usage vous sont proposées. 

On ne sait pas avec certitude si le turban est originaire d’Orient ou d’Afrique. Ce qui a été enregistré, c’est que plusieurs peuples tels que les Arabes, les Perses, les Anatoliens et les Juifs ont déjà utilisé cet objet. Et dans certains pays, le bandeau est encore un élément d’identité largement utilisé – comme c’est le cas en Inde, où les hommes en font un élément fondamental de leur costume. Au début, plusieurs significations ont été attribuées à l’utilisation de la pièce. Le turban peut, par exemple, indiquer une tribu et même une position sociale. Et c’est entre les années 1910 et 1920 qu’un couturier français du nom a introduit le produit dans le monde de la mode. Plus tard, des noms comme Coco Chanel ont utilisé l’ornement pour le consacrer encore plus dans le monde de la mode. Maintenant que vous connaissez la partie historique, que diriez-vous d’apprendre à utiliser le diadème turban et d’autres variations de la pièce ?

Les 5 façons d’utiliser le produit turban

Il existe plusieurs façons d’utiliser et d’attacher les articles. Découvrez quelques-unes d’entre elles maintenant :

1. Rétro

Le turban rétro est semblable à un capuchon, qui peut être fermé ou avoir une ouverture. Ce modèle date des années 1920 et nous pouvons à nouveau citer Coco Chanel comme étant la figure qui a collé ce modèle de produit à son look.

2. Piste

C’est probablement le type de turban le plus courant. Elle part de l’arrière de la tête et les deux moitiés du tissu sont amenées vers l’avant – de sorte qu’une moitié est entrelacée avec l’autre puis rejetée à l’arrière du corps. Cette façon de porter le turban combine le style avec n’importe quel look, vous voyez ?

3. Point roulé

Sa principale caractéristique est sa pointe enroulée. Le nœud peut être en haut, sur le côté ou derrière la tête. Le tissu retient généralement tous les cheveux et l’extrémité la plus longue ressort. C’est une façon de laisser l’apparence plus informelle et dépouillée.

4. Cheveux longs

Ici, le turban cache tous les cheveux. Il existe plusieurs variantes et de nombreux types de tissus peuvent être utilisés, la seule règle étant de garder les brins 100 ober.

5. Volumineux

Dans cette façon d’utiliser le produit, l’important est qu’il devienne très encombrant. Il vaut la peine de faire des noeuds, des cravates et tout ce que vous voulez. Ce style est ce qui ressemble le plus aux anciens modèles, assurant un résultat très élégant et moderne. 

Vous pouvez remarquer que les versions plus classiques du bandeau africain couvrent tout le haut de la tête, cachant souvent tout le brin et ont des fouets sur le dessus. Aujourd’hui, outre la forme traditionnelle, on voit des écharpes nouées de différentes manières et avec les types de tissus et d’imprimés les plus variés.

Comment fabriquer le diadème turbulent, étape par étape ?

Si vous voulez une façon simple et élégante, pariez sur le diadème turban. Mais, il vous est aussi appris, étape par étape, à obtenir ce résultat et à botter des fesses avec les foulards :

1. placer un mouchoir rectangulaire – ou carré – mais plié en forme de bande – derrière la tête, près de la nuque et avec les extrémités vers le front ;

2. faites deux nœuds avec les extrémités libres devant votre front ;

3. puis prenez les sangles détachées de l’arrière de l’écharpe jusqu’à l’avant de la tête et le turban sera prêt.

C’est une technique de base, mais elle peut être améliorée à mesure que vos compétences et la taille du foulard augmentent. Pour faciliter le processus, attachez vos cheveux soit en les brossant, soit en tirant le devant vers l’arrière, créant ainsi une surface plus plate. Et si vous aimez le look, n’ayez pas peur de parier sur la combinaison du turban avec un coca ou une queue de cheval. C’est cool et c’est super haut.

Comment combiner le turban ?

Les looks turbocompressés combinent généralement des foulards unis avec des vêtements imprimés ou vice versa. Cependant, dans les looks africains traditionnels, on voit que les empreintes sont combinées entre elles, sans suivre beaucoup de règles. Dans les deux cas, les couleurs fortes et gaies sont toujours les bienvenues. En bref, vous pouvez le mettre en scène sans crainte, en jouant avec les pièces les plus différentes de votre garde-robe.

La serviette ou le turban séchant 

Cette serviette pour les cheveux ultralégère et confortable réduit le temps de séchage des cheveux, pour des cheveux visiblement plus éclatants. Conçue avec une nouvelle technologie à partir de fibres ultrafines divisées en fils plus fins que la soie, ce produit pour les cheveux ne s’accroche pas aux cuticules pilaires. Le modèle breveté s’enveloppe délicatement autour de vos cheveux ; la texture légère spécialement conçue est idéale pour tous les types de cheveux. Cette serviette révolutionnaire sèche les cheveux deux fois plus vite. Alors que la chaleur du sèche-cheveux abime la matière et qu’on veut toujours gagner du temps dans la salle de bain, et si on optait pour un turban, qui sèche les cheveux deux fois plus rapidement qu’une serviette traditionnelle, tout en renforçant la fibre ? 

Parce que laver ses cheveux nécessite des heures de séchages, une’entrepreneuse a imaginé la technique pour qu’ils soient secs en un rien de temps. La solution ? Un tissu innovant formulé dans un laboratoire coréen et qui agit comme un vêtement de sport en évacuant l’humidité. Ce turbana été créé parce que on avait mieux à faire que de passer des heures à se sécher les cheveux et à se coiffer. C’est pour cela que ce tissu est mis au point, il permet de sécher la chevelure 2x plus vite qu’une serviette traditionnelle, mais qui protège aussi l’intégrité du cheveu, en le renforçant de l’intérieur jusqu’à la cuticule.
En plus d’un séchage 50 % plus rapide, les cheveux sont totalement revigorés car moins soumis aux désagréments de l’eau : gonflements, frisottis, délavage. Facile à utiliser, ce turban a été conçu de sorte à s’attacher facilement grâce un élastique cousu sur le tissu. Et parce que tout a été pensé dans les moindres détails, sa pochette imperméabilisante permet de ranger la serviette même mouillée ! Soit le gadget à emporter partout avec soi.

Comment utiliser cette seviette ?

Laver avant la première utilisation. Inclinez-vous en avant de manière à ce que vos cheveux tombent devant votre visage. Placez l’extrémité présentant le bouton d’attache sur la base de votre crâne, enroulez la serviette jusqu’à ce qu’elle soit bien en place et passez la boucle autour du bouton. La durée d’emploi varie en fonction du type de cheveux. Les cheveux frisés requièrent généralement un temps d’emploi inférieur aux cheveux raides. Un bon principe de base est de retirer la serviette ou le turban lorsque ces derniers sont mouillés au toucher.

Le turban est un accessoire de style

Le turban ne se limite plus à une coiffe traditionnelle et est dénué de sa connotation religieuse. Désormais, le turban est devenu un ornement de mode, que même les stars n’hésitent pas à arborer. D’origine asiatique, le bandeau est un « couvre-chef », assez volumineux, composé d’une longue écharpe que l’on enroule autour du sommet de la tête. Inspirés de ces styles orientaux, les modèles actuels sont toutefois plus légers et peuvent avoir des aspects très variées.  Désormais fini le bonnet péruvien difforme et trop « lycéen », fini le Borsalino « branché » : la mode est au turban. Ce produit, mis à l’honneur par de nombreuses stars, est revenu au goût du jour et apporte de l’élégance voire un côté chic. 

Il existe une multitude modèles aux couleurs ou motifs différents. Ce n’est pas pour autant qu’il se porte avec tout et n’importe quoi. L’idéal c’est de marier le bandeau avec votre tenue. Un look sobre ira de pair avec un bandeau aux teintes unies et en accord avec la tenue. Pour insuffler une touche d’originalité et d’élégance à une tenue classique, un turban avec des imprimées fleuris ou géométriques sera parfait. Le bandeau possède également une touche « rétro », à ne pas associer à une tenue elle aussi « rétro », au risque de paraître hors du temps.

Le turban se décline sous plusieurs formes et permet des possibilités de styles multiples. Ils peuvent être ainsi unis ou multicolores, en laine ou en tissu et monochrome ou avec des imprimés géométriques, fleuris voire léopards. L’idéal, c’est encore d’essayer pour se faire sa propre idée. Il est aussi possible de le réaliser soi-même avec le tissu de son choix. Le bandeau possède également un avantage de taille, il se porte aussi bien en été, pour un look détendu et coloré, qu’en hiver où il permet de tenir chaud. Le turban est donc l’un des produits accessoires à la mode, au même titre que les lunettes de soleil, le bandeau ou encore le foulard. On en trouve même prêt à mettre sur la tête, pas besoin de les nouer, ou encore accessoirisés avec des bijoux, des strass ou même des perles. Couvre-chef chic ou accessoires excentriques, à chacun son style.

Bambou, coton, lin, des fibres naturelles, les toiles sont des produits accessoires tendances. Ils permettent de protéger votre cuir chevelu lorsque qu’il est plus sensible. C’est pourquoi ils sont généralement fabriqués avec des matières naturelles et qui gardent le cuir chevelu à bonne température. La fibre d’origine naturelle, est pleine de bienfaits pour le cuir chevelu. Elle est biodégradable, anti bactérienne, anti odeur et surtout très douce. Ceci rend le porter de ces modèles très agréable pour votre cuir chevelu. D’autres modèles de bonnets sont aussi fabriqués avec du coton, de la laine ou du lin, qui sont également des matières naturelles très appréciées. Les bonnets et toiles sont pratiques, léger, facile à enfiler et confortable.

Les turbans de chimiothérapie ou turbans chimio 

Parce que la perte des cheveux est un moment difficile à vivre pour une femme sous chimiothérapie, il existe de nombreuses solutions pour pallier cette alopécie passagère. Parmi elles, le turban ou bandeau chimio est un accessoire à la fois simple, élégant, confortable et facile à enfiler, qui vous permettra de vous sentir belle et féminine, même durant cette période difficile. Idéal à l’intérieur comme à l’extérieur, le turban chimio pour femme habille votre visage tout en protégeant votre cuir chevelu des agressions extérieures.

Comment choisir son bonnet ou turban de chimio ?

Une alternative idéale à la perruque, ces toiles sont de toutes formes, matières, styles et coloris. Ils permettent de remplacer la perruque parfois ou alors d’alterner les styles en fonction des saisons, de vos envies ou de la tendance. Comment les choisir ? Quelles sont les qualités et les tarifs ? Comment les porter ? Nous répondrons à toutes vos questions dans ce guide dédié. Selon les saisons, nous vous recommandons différents types de styles. 

L’Hiver, des bonnets régulant la température sont conseillés. Privilégiez les matières comme la laine qui maintiendront votre cuir chevelu au chaud.

– Le style Ankaa est composé de 63% Laine 37% Polyester, assurant le maintien au chaud de votre cuir chevelu ;

– Le Doris est composé de bambou à l’intérieur et de flanelle sur le dessus, disponible dans de nombreux autres coloris ;

– Le Clim’hair est l’allié indispensable pour supporter votre nouvelle chevelure en été comme en hiver;

En Eté, il est avant tout conseillé de vous protéger des UV à tout prix. Pensez alors aux matières naturelles comme le coton, mais également aux jolis chapeaux de paille ou casquette pour vous protéger. Il faut aussi se faire plaisir avec des modèles colorés et léger, afin de laisser votre tête respirer et évacuer la chaleur. Les modèles peuvent être accessoirisés de toiles, bijoux de tête, etc. Faites-vous plaisir les combinaisons sont multiples.

– Le Lotus, avec sa fleur sur le côté, est facile à enfiler, disponible en lin dans de nombreux coloris ;

– Le Shakti, avec un effet plissé, est disponible en lin ;

– Le Viva en coloris Palace est idéal pour cet été avec ses coloris de saison ;

– La casquette Lonata est facile à enfiler, disponible dans plusieurs imprimés ;

– Le chapeau en papier Morgane vous protégera des UV avec élégance ;

– Pour la baignade, choisissez un bonnet de bain, disponible sur le site en divers coloris. En effet, il ne faut surtout pas porter sa perruque lors que la baignade en mer ou à la piscine, au risque de la dégrader considérablement avec le chlore ou le sel. 

– Pour la nuit, il est conseillé de porter le modèle plus classique. Ce sont des styles simples, qui existent en différentes couleurs, qui servent à protéger la tête lors du sommeil, pour que celle ci ne frotte pas contre l’oreiller.

– Le bonnet en Bambou est sans couture à l’intérieur, disponible dans de nombreux coloris : 

– Le bonnet, composé de coton et élasthanne, est disponible dans de nombreux coloris et imprimés : 

– La forme ultra légère, elle est composée de bambou et élasthanne.

Les tarifs des bonnets et turbans de chimiothérapie

Le prix d’un bonnet ou d’un turban est évidemment bien moins cher que l’achat d’une perruque. Son tarif évolue, suivant la matière ou la forme. Plus le bonnet sera volumineux ou dans une matière noble comme le bambou, plus le modèle sera cher. La qualité des modèles diffèrent aussi car certains modèles, plus qualitatif, n’ont aucune couture à l’intérieur alors que d’autres, oui. Choisissez avant tout un modèle qui vous ressemble et dans lequel vous vous sentirez vous même. Après tout, c’est vous qui le porterez alors choisissez ce qui vous plaît. Alternez les combinaisons en fonction de votre style vestimentaire du jour. Accessoirisez, faites de nombreuses combinaisons, changez en fonction de vos envies.

La tendance des turbans, comment l’accessoiriser ?

Les toiles sont considérés comme de véritable produits accessoires capillaires, ils servent à habiller la tête et donner un réel style à votre look. Il en existe des centaines de modèles : fleuris, colorés, à pans, à motifs, avec différents effets de matières, il y en a pour tous les goûts. Selon vos envies et votre personnalité, vous pouvez choisir de porter des styles plats ou plus volumineux disponible dans de nombreux coloris. 

Etant donné que le bandeau est l’un des produits accessoires de mode, il est toujours possible de l’accessoiriser. On peut ajouter des pans, des foulards, jouer avec les textiles. On peut par exemple ajouter une frange, c’est un accessoire parfait pour ceux qui ne veulent pas porter de perruque ou qui veulent accessoiriser leur bandeau en le portant dessous pour donner l’impression d’avoir de jolies petites mèches de cheveux par dessous. Les mèches de cheveux synthétiques sont attachées à un large élastique, ce qui permet le maintien de la couronne de cheveux sur votre crâne. La couronne de cheveux est une coupe courte et le modèle Sage, avec plus de longueur.

Comment nouer son turban ?

Nouer un turban est assez simple et de multitudes de techniques existent. Choisissez celle qui vous ressemble et n’hésitez pas à varier. Le style en sera tout à fait différent.

1. Positionner le turban sur votre tête en prenant soin de placer à l’arrière de votre tête les deux pans, tombant sur la nuque
2. Faites un noeud avec les deux pans faites passer d’abord un pan devant votre tête
3. Faites passer les deux pans, de manière à ce que l’un croise l’autre 

4. Faites à nouveau un noeud à l’arrière du crâne
5. Rentrez les morceaux des pans qui dépassent, à l’intérieur du noeud, de façon à ce qu’on ne les voient plus
6. Vous êtes prête et joliment parée de votre bandeau.

Les choix de toiles et bonnets dépendent de vos goûts, de vos besoins, de la saison et de vos envies. Faites-vous plaisir c’est important.