Jadis, il fut un temps où le seul moyen d’échange était le troc. Ce qui n’est plus le cas de nos jours. Avec l’avènement des nouvelles technologies, tout peut se faire en ligne même le paiement. Que ce soit pour l’achat de vivres, de vêtements, d’équipements de cuisine et même d’une maison, la monnaie électronique est très prisée. Même les banques utilisent cette solution « virtuelle ». Actuellement, sollicité partout dans le monde, le paiement mobile est facile à utiliser et reste accessible à n’importe quel l’endroit où vous vous trouvez. Mais qu’est-ce que le paiement mobile ? Quels peuvent être ses avantages ? Qu’est-ce qui pousse les particuliers et les entreprises à opter pour cette nouvelle tendance ? Découvrez les réponses à travers cet article.

Qu’est-ce que le paiement mobile ?

Malgré les informations que vous pouvez voir en ligne, il est assez difficile, surtout pour un novice, de connaître l’étendue des fonctions qu’offre le paiement mobile. Pourtant, pour pouvoir profiter pleinement de ses avantages, il est essentiel d’avoir quelques notions. Le paiement mobile est un moyen de transaction d’argent qui peut être fait depuis n’importe quel pays dans le monde et ce, à partir du moment où vous disposez des équipements et des applications adéquats, et bien entendu d’un accès à Internet. Il est dorénavant possible grâce à ce type de procédé de se passer des cartes bancaires « traditionnels ». En d’autres termes, le paiement mobile peut se faire même sans ces terminaux volumineux, qui devaient inévitablement être connectés à une ligne téléphonique fixe pour pouvoir fonctionner.

Les différents types de paiements mobiles disponibles

Le paiement mobile rassemble un large panel de moyens de transactions dont le plus important est le portefeuille numérique. Voici, par exemple, différentes manières de payer avec son téléphone portable.

  • Le paiement à partir d’un point de vente

L’emploi de la technologie NFC (Near Field Communication en anglais ou communication en champ proche en français) est de plus en plus en vogue en France. Les portefeuilles numériques utilisent le protocole NFC pour les lecteurs de carte, sans contact réel, incluent Pay Google, Apple Pay et Samsung Pay. Mais comment cela fonctionne-t-il au juste ?

En fait, les téléphones mobiles dotés du système NFC communiquent avec des lecteurs de cartes bancaires compatibles avec la norme NFC. Notamment, grâce à la reconnaissance par radiofréquence de proximité immédiate. Ainsi, le smartphone n’a plus besoin de toucher le terminal pour transférer les informations. Toutefois, il doit être proche à quelques centimètres de l’appareil détenant les informations.

  • Le paiement à partir d’ondes sonores

Le mode de paiement mobile par ondes sonores ou par signal sonore est une solution de paiement récente par mobiles. Considérée comme étant à la pointe de la technologie, elle ne nécessite aucunement une connexion internet pour fonctionner. Ici, les échanges sont rendus possibles grâce à l’usage d’ondes sonores uniques stockant des données cryptées du paiement. Celles-ci sont envoyées directement depuis un terminal vers le téléphone mobile. Elles transmettent alors les détails du paiement. Ensuite, le téléphone du client transforme ces données en signaux analogiques finalisant la transaction. Ainsi, au lieu d’employer des technologies intégrées du genre NFC, ce procédé demande simplement l’installation d’une application paiement mobile pour permettre à l’appareil de fusionner avec le portefeuille numérique de votre logiciel bancaire ou bien de votre lecteur de carte. Il ne demande pas de matériel supplémentaire, ce qui fait de lui une solution très abordable. En particulier, dans les localités où les habitants ne peuvent s’offrir des téléphones dernier cri, et où ils doivent se contenter des technologies habituels, ce procédé est possible.

  • En point de vente et à distance

Le porte-monnaie électronique ou portefeuille numérique garde les renseignements concernant le paiement au sein d’une application. Ils peuvent, de ce fait, utiliser de multiples technologies dans le cadre du processus de paiement, habituellement le système NFC. Mais d’autres systèmes tels que les QR codes (réponse rapide en français, Quick response en anglais) sont employés par d’autres services. Apple Pay, par exemple, utilise plusieurs technologies, c’est-à-dire les paiements sans contact en magasin accompagnés d’une authentification par empreinte digitale sur le téléphone, les payements sur le net et évidemment les achats in-app. En revanche, le paiement par QR codes sont, le plus souvent, sollicités dans le marketing ou dans la pub.

Les avantages du paiement mobile

De nos jours, les consommateurs, tout comme le personnel au niveau de la caisse, privilégient le paiement mobile. Encourageant les clients à revenir dans un magasin, un restaurant ou tout autre organisme de vente, il est efficace d’expliquer aux clients que recourir au paiement mobile offre plusieurs avantages. Il faut savoir que le paiement mobile vous permet d’encaisser un paiement. Et cela, même en dehors de votre point de vente habituel. Fonctionnant 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, il ne requiert que quelques matériels. Vous aurez besoin, à la place des terminaux dits classiques, d’un appareil mobile tel un lecteur carte pour les smartphones. Vous devrez également disposer d’une bonne connexion internet pour transmettre les données. En général, l’opération peut être effectuée sans connexion ADSL. Une simple connexion 3G ou 4 G suffit. Avec l’application paiement mobile de votre côté, nul besoin de se tracasser lors des retraits et des paiements. Étant donné qu’il est accessible partout, il vous évite de vous déplacer avec de l’argent en liquide en poche. Ce qui est plus sécurisé en quelque sorte. Quant au côté administratif, la solution de paiement mobile ne demande que peu de formalités.

Le paiement mobile est-il fiable ?

Les applications de paiement mobile, indépendantes des banques de dépôt, sont très simples et pratiques à utiliser. Elles ne demandent que quelques conditions pour fonctionner. Mais sont-elles fiables ? Du fait est de sa simplicité, nombreux sont ceux qui doutent de sa sûreté. Effectivement, elles semblent tellement simples, si simples que les craintes viennent s’installer. Il est donc important de garder à l’esprit que ces nouveaux moyens de paiement, employant des cartes bancaires, n’auraient jamais pu être créés sans l’appui des grands opérateurs tels que Visa ou encore Mastercard. Ils ne les auraient jamais validés s’ils n’avaient pas été jugés fiables. De plus, les opérateurs de carte bancaire sont en tête de liste pour répondre aux besoins des utilisateurs s’il y a présence de vices, en raison des risques immatériels engendrés à leur image de marque. Sans oublier les coûts juridiques élevés causés par les réclamations et les demandes de remboursement car ils seront évités. Bien entendu, des problèmes peuvent survenir, des hackers peuvent tenter d’infiltrer les systèmes et voler les codes ou autres informations confidentielles. Cependant, ce genre de crime virtuel ne se produit pas uniquement avec les paiements mobiles, c’est souvent le système bancaire en général qui doit y faire face.

Pourquoi le paiement mobile est si tendance ?

Le paiement mobile est défini comme étant une technique de paiement différente des cartes bancaire, des chèques ainsi que des espèces. Il fait référence à tous types de paiements effectués à partir d’un appareil mobile. La multiplication de ces méthodes de paiement, accessibles et rapides, est due notamment à la dépendance des hommes aux smartphones. Selon les études menées par des spécialistes, en 2018, la majorité des Français, soit plus de 5 millions personnes, ont employé le moyen de paiement mobile. Cela pour une dépense moyenne allant de 667 € voire plus par individu. À titre de comparaison, environ 2,2 millions utilisateurs Allemands l’ont utilisé et ont déboursé à peu près 80 € par personne la même année. En conclusion, les consommateurs semblent incontestablement plus à l’aise avec l’idée de payer via leur téléphone mobile qu’un paiement en magasin.