Formation en maquillage professionnel : les débouchés possibles et les secteurs qui recrutent

maquillage professionnel

Publié le : 01 février 20237 mins de lecture

Les métiers du maquillage professionnel font rêver de nombreuses personnes. Pour autant, les débouchés de ce secteur sont encore peu connus du grand public. Zoom sur 4 métiers qu’il est possible d’exercer après une telle formation.

Maquilleur professionnel

De nombreux passionnés de maquillage rêvent de devenir maquilleurs professionnels. Ce métier très intéressant a récemment été très médiatisé sur les réseaux sociaux : Facebook, Instagram, YouTube, TikTok,… Les vidéos d’artistes de maquillage à l’œuvre sont devenues virales et ont permis à de nombreuses personnes de découvrir ce métier jusqu’alors peu connu du grand public. De nos jours, le maquillage est devenu un centre d’intérêt pour de nombreuses personnes. Si tel est votre cas et que vous souhaitez entreprendre une formation en maquillage professionnel, cliquez sur ce lien.

Le maquilleur professionnel possède différentes missions : il consiste à transformer une personne, un comédien par exemple, selon les indications qu’on lui a transmises. Cela peut consister à le rendre plus jeune, plus vieux. Il peut être amené à atténuer certains traits, ou encore les mettre en évidence. Le maquilleur artistique doit être créatif et travailler rapidement. Il doit posséder une bonne forme physique puisqu’il est régulièrement amené à travailler debout. Il peut travailler dans différentes structures : pour le monde de l’audiovisuel, le spectacle vivant… S’il est très prisé, ce métier n’offre que peu de places aux jeunes diplômés. Ce dernier effectue une formation d’une durée maximum de deux ans. En France, il existe plusieurs écoles qui dispensent de telles formations. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à vous renseigner à ce sujet.

Pour plus d'informations : Beauté pour femmes : quelles formations suivre pour se spécialiser ?

Vendeur de produits cosmétiques

Vous êtes passionné de maquillage ? Vous connaissez toutes les techniques pour magnifier un visage et les erreurs de maquillage à éviter n’ont aucun secret pour vous ? Un des secteurs qui recrute le plus de diplômés en maquillage professionnel est celui de la vente de produits cosmétiques et de parfumerie. Il peut s’agir des grands magasins, des enseignes spécialisées en cosmétiques, des parapharmacies, des grandes surfaces ou encore des instituts de beauté. Spécialisé dans les produits de beauté, ce professionnel est avant tout un conseiller. Il accompagne les clients dans l’achat de produits de beauté. En fonction de leurs attentes, il les aide à trouver les produits qui leur conviennent le mieux.

Par exemple, lorsqu’une cliente recherche un fond de teint, celui-ci prend en compte la carnation et le type de sa peau pour lui proposer le produit le plus adapté. Il n’hésite pas à interroger le client pour tout connaître de ses attentes. Il prodigue de précieux conseils pour apprendre aux clients à se maquiller. Il doit posséder d’excellentes qualités relationnelles. Souriant, accueillant et chaleureux, il sait mettre le client à l’aise. Le vendeur de produits cosmétiques peut également être amené à réaliser des démonstrations de maquillage auprès du public. Ses qualités commerciales lui sont utiles tous les jours pour convaincre les clients, même les plus réticents.

Esthéticienne

De nombreux diplômés en maquillage professionnel se tournent vers le métier d’esthéticienne. Ce professionnel de la mise en beauté peut être amené à réaliser de nombreuses fonctions au sein d’un institut de beauté : maquillage, soins, mais aussi massages ou encore épilation. Le maquillage n’a aucun secret pour lui. Une esthéticienne est capable de sublimer le visage de ses clientes en prenant en compte leurs attentes et leurs besoins. Ce métier exige beaucoup de délicatesse car l’esthéticienne travaille en permanence avec des outils et des produits différents. De plus, il est essentiel de respecter la sensibilité des clients.

Une esthéticienne est diplômée d’un CAP Esthétique Parfumerie, d’un BAP Professionnel ou d’un BTS Métiers de l’esthétique-cosmétique-parfumerie. Il est possible de préparer ce diplôme à distance. Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site internet de youschool.fr. Après avoir été diplômée, l’esthéticienne peut travailler en tant que salariée, ou bien à son compte. Dans ce dernier cas, il est possible pour lui ou elle de se rendre directement au domicile des clients pour une séance de maquillage, de soins du visage ou d’épilation. C’est le cas par exemple lors des mariages ou autres événements festifs. De nombreuses femmes font appel à des esthéticiennes indépendantes pour réaliser leur mise en beauté.

Chef de produit esthétique

Le chef de produit esthétique crée des gammes de produits destinées à être commercialisées par les marques avec lesquelles il a signé un contrat. Il peut s’agir de produits de beauté, mais aussi de soins pour le visage ou le corps, de parfums et eaux de toilettes ou encore de produits d’hygiène. Il commence par prendre en compte les besoins et les attentes de son client pour définir avec lui son projet. Par la suite, il présente un projet de gamme de produits qui peut être validé par le client ou non. Si c’est le cas, il est amené à coordonner la réalisation de ces produits et leur conditionnement. Enfin, il effectue un bilan une fois que le projet est terminé.

Pour être chef de produits esthétique, il est indispensable de posséder certaines qualités. La rigueur, l’organisation, le sens du contact et surtout la créativité sont de mise. De plus, ce professionnel des produits de beauté doit savoir travailler en équipe. Tout au long de ses missions, il est amené à collaborer avec de nombreux partenaires : designers, commerciaux, chercheurs, industriels, techniciens… Il effectue également des négociations de façon régulière. Pour mener ses missions à bien, il doit également avoir de bonnes connaissances dans plusieurs domaines que sont le marketing, la gestion de projet ou encore les techniques de vente. Le plus souvent, ce professionnel débute en tant qu’assistant chef de produit. Au bout de quelques années, il est amené à évoluer en tant que chef de produits esthétique.


Plan du site