C’est décidé, vous allez vous mettre à la calligraphie. Il est vrai que cette pratique de l’écriture est délicate et permet de styliser de simples cartes de vœux. Cet art graphique des beaux arts aurait même des vertus relaxantes ! Bref, il a tout pour plaire aux esprits qui aiment la minutie et le calme. Mais quel matériel utiliser pour débuter cette activité ? Découvrez ces cinq conseils pour s’initier à la calligraphie sans déposer trop d’argent.

1. Ne pas se précipiter et faire une liste du matériel indispensable

Quand on débute, il est tentant d’acheter tout le matériel que l’on trouve dans le rayon dédié à la calligraphie. Cependant, mieux vaut ne pas se précipiter. C’est un conseil qui s’adresse d’ailleurs à toutes les personnes qui se lancent dans la pratique d’une nouvelle activité. Vous pourrez espérer avoir un atelier digne des plus grands calligraphes une fois que vous aurez acquis de l’expérience. Pour le moment, contentez-vous de vous procurer du matériel de base. Celui-ci vous servira notamment pour vos entraînements et pour effectuer vos premières œuvres. Ensuite, vous achèterez au fur et à mesure des plumes plus spécifiques ou des encres aux couleurs originales. Votre liste de matériel indispensable devrait contenir :

  • Un porte-plume ;
  • Des plumes ;
  • De l’encre de Chine ;
  • Du papier à dessin.

Privilégier le matériel de calligraphie de qualité

Les personnes qui débutent dans la calligraphie ne savent pas encore si elles seront conquises par cet art de la belle écriture. Elles pourraient alors avoir envie d’acheter du matériel peu cher pour la période d’essai. Évitez cette erreur ! Investissez dès le départ dans des accessoires de qualité, au risque d’obtenir un résultat peu satisfaisant. Fort heureusement, les fournitures de calligraphie ne sont pas trop onéreuses, même lorsque l’on choisit une gamme supérieure. Vous verrez assez rapidement que le grammage du papier ou la consistance d’une encre peuvent changer le rendu d’un travail. Quitte à vous lancer dans la calligraphie, optez pour du matériel qui fera honneur à cette activité créative délicate. Votre expérience n’en sera que meilleure !

Choisir les plumes et le porte-plume

En tant que débutant, vous n’aurez pas besoin d’avoir une collection de plus de vingt plumes. Quelques-unes suffisent si vous prenez les plus polyvalentes. En effet, certaines plumes sont davantage privilégiées pour un type d’écriture. Autant prendre alors des plumes qui vous permettent d’essayer de nombreux styles. La plume métallique biseautée est conseillée dans ce cas. Elle sera parfaite pour vos séances d’écriture classique telle que la Gothique ou l’Onciale. Choisissez une pointe large de 2.5 mm au moins, pour faire des traits plus épais. Quant à elle, la plume à pointe fine fera des déliés plus fins et minutieux. Elle est notamment idéale pour l’écriture anglaise, appelée Copperplate. Le choix du porte-plume sera moins déterminant pour le succès de votre initiation à la calligraphie. Un support droit en plastique ou en bois conviendra.

Connaître les encres et aquarelles qui existent

Notez que l’encre de Chine n’est pas l’unique médium qui est utilisé par un calligraphe, même si c’est elle qui revient le plus souvent. En réalité, il existe une multitude d’encres destinées aux loisirs créatifs relatifs à l’écriture. Ainsi, une bonne encre de Chine ne doit pas être visqueuse. Sa texture est fluide et s’étale bien sur le papier. Son apparence est brillante et le liquide sèche facilement une fois déposé sur son support. L’encre aquarelle offre des couleurs à forte pigmentation, contrairement à la peinture aquarelle. Cette dernière proposera un rendu moins intense, mais elle présente l’avantage d’être déclinable dans tous les coloris possibles. La gouache est souvent une oubliée dans le milieu de la calligraphie, alors qu’elle convient tout à fait à ce type d’activité. Elle devra simplement être assez légère pour ne pas alourdir la plume et son tracé.

S’équiper d’un papier haut de gamme et de fournitures de bureau

La constitution de votre set de débutant pour la calligraphie ne serait rien sans un bon support. Vous allez dessiner dans un premier temps sur du papier destiné à votre imprimante. Surveillez tout de même le grammage, car il doit être assez épais. En dessous de 120 grammes, vous risquez de voir votre encre baver et traverser le papier. Là encore, une fois que vous serez prêt, vous pourrez investir dans un bloc en format A3 conçu spécialement pour la pratique de la calligraphie. Vous découvrirez sans doute que le papier peut avoir des textures différentes, à grain plus ou moins épais. Vous saurez à terme quel papier se mariera bien avec vos encres et vos plumes. Au niveau des fournitures de bureau, vous aurez besoin de crayons à papier, d’une gomme, d’une règle, de feutres, de pinceaux. Les astuces des experts en calligraphie dépendent souvent de petits accessoires. Le papier buvard est un indispensable : il absorbe le surplus d’encre et permet d’éviter des catastrophes…