Vos prochaines vacances se feront sous la neige ! L’excitation est déjà au rendez-vous, mais il convient de rester pragmatique. L’heure est à la préparation du séjour, afin d’éviter les mauvaises surprises et de profiter uniquement des bons moments de glisse. Grâce à ces quelques conseils pratiques, les basses températures n’auront pas raison de vous et de votre voiture.

1. Préparer les vêtements adéquats pour ses vacances au ski

Que mettre dans sa valise lorsque l’on part skier ? Les vêtements thermiques, appelés également vêtements chauffants, sont tout désignés pour supporter les températures négatives. Ils sont conçus pour préserver la chaleur corporelle naturelle et éviter que l’humidité due à la transpiration ne reste. Les matières utilisées sont généralement du polyester, du spandex, du coton ou encore de l’élasthanne. Ainsi, ce mélange de matériaux permet de s’équiper de la tête aux pieds sans craindre une baisse drastique de la température du corps et sans superposer les couches : tee-shirt, veste, pantalon, sous-vêtements et chaussettes chauffantes font le bonheur des skieurs.

Néanmoins, cela représente un certain coût. Pour les petits budgets, on privilégie aussi les matières comme la polaire, le polypropylène et les vêtements imperméables. L’essentiel est que les vêtements respirent, car l’humidité est le pire ennemi. Moins un skieur est au sec et moins il a la possibilité de se réchauffer. Il faudra aussi plus de couches pour combattre la sensation de froid et les intempéries.

2. Choisir le bon créneau de réservation pour les vacances d’hiver

Il n’y a pas à proprement parler un créneau qu’il ne faut pas rater pour la réservation des vacances d’hiver. Vous avez vos propres habitudes et en fonction de la façon dont vous comptez voyager, les conseils ne seront pas les mêmes. Deux cas de figure se présentent à vous :

Vous voyagez en famille

Vous attendez les vacances scolaires pour partir skier et il vous faut un minimum de choix quant à l’hébergement pour loger les membres de votre famille. Il est difficile de ne pas anticiper ! Idéalement, essayez de réserver votre séjour dans les quatre à cinq mois qui précèdent le départ. Vous profiterez d’un large choix de logements et vous aurez moins de sacrifices à faire. Par ailleurs, les premières offres de haute saison sont parfois intéressantes et proposent des prix.

Vous voyagez seul ou en petit groupe

Vous ne comptez pas voyager durant les vacances scolaires. La basse saison vous convient, il y a moins de monde et les prix sont cassés. Vous pouvez alors réserver vos vacances d’hiver à la dernière minute. Les offres de logements sont davantage limitées, mais elles permettent de faire des économies pour de courts séjours.

3. S’équiper pour la montagne : le choix des accessoires

Contrairement aux vêtements qui peuvent encore servir au quotidien, certains accessoires utilisés pour des vacances au ski ne valent pas forcément la peine d’être achetés neufs. La seconde main est une bonne alternative et permet de trouver des accessoires comme des skis ou un casque à prix réduit, sans renier la qualité. Il est également possible de louer sur place les chaussures et les skis, à condition de le prévoir au moment de la réservation du séjour. Parmi les éléments à figurer sur la liste des choses à emmener il y a aussi :

  • Des gants : adieu les mains froides, que ce soit des gants classiques ou des gants chauffants, ils sont indispensables pour protéger les extrémités ;
  • Des lunettes de ski : de catégorie 3 ou 4 pour se protéger des rayons ultraviolets ;
  • Des chaussures de ski : à choisir en fonction de son niveau, la rigidité de la paire ne sera pas la même selon que l’on a l’habitude de dévaler les pistes ou non.

4. Vérifier son véhicule pour affronter le froid montagnard

Ce dernier conseil s’adresse aux personnes qui comptent faire le voyage avec leur voiture. Quand il s’agit de sécurité routière, chaque trajet s’anticipe, mais il faut redoubler de prudence lorsque l’on circule sur les routes de haute montagne. Ainsi, procédez à un contrôle technique de votre véhicule. Un professionnel vérifiera que vos essuie-glaces, vos phares, votre système de climatisation ou encore votre batterie, sont opérationnels. En montagne, l’exposition au froid peut être fatale à n’importe quelle voiture si certains contrôles ne sont pas effectués. De plus, il faudra s’équiper de pneus hiver pour une meilleure adhérence au sol ou prendre dans son coffre des chaînes.

Attention aux chaussettes en textile : bien que moins onéreuses, elles ne sont pas adaptées pour toutes les routes. Si vous savez que votre véhicule va emprunter des routes pentues, privilégiez les chaînes. La loi est par ailleurs stricte à ce sujet, ne vous faites pas surprendre par des conditions météorologiques capricieuses.